SONORITES

UNIQUES 

Constamment poussée par l’envie d’évoluer dans les sonorités de son temps, Alessia Lepori étend son champ d’activité en incluant la harpe électrique et la musique électronique dans sa pratique.

C’est grâce à la directrice de l’Ecole de harpe de Genève, Elise Estavoyer, qui, suite à l’acquisition d’une harpe électrique pour son école, permet dès lors à Alessia de développer sa pratique personnelle et pédagogique sur ce nouvel instrument.

Entre musiques actuelles

et improvisées 

Alessia saisit dès lors l’occasion d’en explorer les possibilités expressives et sonores à travers le répertoire des différentes époques, des différents styles, groupes et compositeurs ainsi qu’à travers ses propres compositions. Car de formation principalement classique, Alessia est de même attirée par les musiques actuelles et improvisées.

 

Dans le cadre de son CAS en perfectionnement instrumental et interprétation à la HEMU de Lausanne, Alessia se lance dans un projet de création d’une œuvre pour harpe électrique et danseurs à travers laquelle l’importance du corps et la puissance du mental sont thématisés. Ce projet de composition a émergé d’une part par les nombreuses réflexions qu’elle a mené à travers sa propre expérience et de ses observations, et d’autre part suite à la rencontre avec le directeur de l’école de danse Rudra-Béjart à Lausanne, Michel Gascard, qui s’est révélée comme une évidence.

Depuis la rentrée scolaire 2019, Alessia s’inscrit comme la première professeure de harpe électrique dans une école de musique en Suisse. Cet instrument relativement jeune dans l’histoire de la musique est aujourd’hui en pleine expansion attirant de plus en plus la curiosité du public.

1.jpg
AL Harpist.jpg

Call 

Bloquer un cours

Suivre les tutoriels